Réponse à Mgr Vingt Trois

Monsieur le Cardinal André Vingt-Trois
Archevêché
10, Rue du Cloître Notre Dame
75004 Paris

Avignon le 14 novembre 2015

Objet : La situation du Diocèse d’Avignon. Réponse à votre lettre du 10 novembre 2015.

Monseigneur,

Nous avons bien reçu la lettre que vous avez promise lors de notre entrevue du 17 Septembre dernier.

Cependant votre réponse nous a plongés dans une profonde tristesse et une grande incompréhension.

Vous aviez accueilli notre analyse sur la situation de notre diocèse que vous avez dit parfaitement connaître depuis tant d’années.

Nous aurions compris que vous nous répondiez : « la solution est difficile à trouver… on recherche un système de médiation… une enquête canonique pourrait être envisagée… ».

Mais que vous nous disiez : « Un certain nombre de difficultés particulières soulevées… relèvent des difficultés habituelles dans le gouvernement d’un diocèse », nous consterne.

Si de nombreux diocèses connaissent les mêmes problèmes que nous, pauvre Eglise de France !

Depuis des années nous avons essayé d’assumer notre vocation de laïcs et de prendre nos responsabilités ; nous regrettons que la hiérarchie n’en fasse pas autant dans une situation qui dure et que tout le monde connaît.

« Le diocèse d’Avignon est un diocèse sacrifié », comme le disait un de vos confrères.

Engagés depuis longtemps au service de nos frères chrétiens et non chrétiens, nous continuerons à faire ce que nous pourrons pour être vigilants et maintenir l’espérance.

Nous continuerons à prier pour notre Eglise.

Nous vous prions de croire, Monseigneur, à notre plus profond respect.

Le conseil d’animation du mouvement « Chrétiens en Vaucluse ».

Copie à :
– Monseigneur Luigi VENTURA, Nonce Apostolique
– Monseigneur Georges PONTIER, Président de la Conférence des Evêques de France.

Print Friendly, PDF & Email
Ce contenu a été publié dans Les démarches de CEV auprès des autorités de l'Eglise. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *