Message aux Evêques de France réunis à Lourdes

Chrétiens en Vaucluse Blog : https://chretiens-en-vaucluse.com

Contact : Chretiens.vaucluse@gmail.com 

 Message envoyé à tous les Evêques de France 

Avignon, le 30 mars 2019

Objet : Monseigneur CATTENOZ Archevêque d’Avignon vient de sanctionner lourdement le CCFD-Terre solidaire de Vaucluse. Assemblée plénière de la Conférence des Evêques de France du 1erau 5 avril 2019.

Vous serez réunis à Lourdes pour votre assemblée plénière à partir du 1eravril 2019.

Nous souhaitons vous faire part de la nouvelle crise que nous vivons dans le diocèse d’Avignon et de notre espérance à propos de votre rencontre collégiale.

  1. Une nouvelle crise dans notre diocèse d’Avignon

L’association ROSMERTA regroupant un collectif d’associations occupe depuis le 21 décembre 2018 dans Avignon intra-muros des locaux libres appartenant au diocèse pour y accueillir 6 familles de migrants avec 8 enfants et une quinzaine de jeunes mineurs qui étaient à la rue.

 Cette occupation vient après plus d’une année de démarches diverses auprès des pouvoirs publics et  de  l’Archevêque afin de travailler à une mise à disposition de locaux  dont ceux  non occupés par le  diocèse. Monseigneur Cattenoz a toujours fermé sa porte au dialogue.

Monseigneur Cattenoz vient de s’en prendre brutalement au CCFD-Terre Solidaire engagé dans l’accueil et l’accompagnement des migrants et qui a participé à  la démarche de ROSMERTA depuis le début.

Le Collectif ROSMERTA a proposé, il y a plusieurs semaines,  un projet de  convention d’occupation temporaire qui respecte totalement le droit du propriétaire. Cependant Monseigneur Cattenoz ne l’a pas accepté à ce jour ni entamé des discussions à ce sujet. 

Monseigneur Cattenoz semble pressé de vendre le lieu occupé pour renflouer les finances du diocèse et pour financer le séminaire pharaonique du néo- catéchuménat de 13 millions d’euros qu’il est en train de faire construire  à Sorgues à proximité d’Avignon.

Soumis à une occupation de même type dans des locaux appartenant à l’Église de Marseille, Monseigneur Pontier, Archevêque de Marseille accompagne, lui,  la situation avec humanité et  respect des personnes.

Le mouvement  « Chrétiens en Vaucluse » a alerté le Président de la Conférence des Evêques de France, le Nonce Apostolique, Monseigneur Blaquart et la présidente du CCFD-Terre Solidaire. Manifestement ces autorités n’ont pas pu prendre la réelle mesure de l’affaire en n’écoutant  que les arguments de Monseigneur Cattenoz et  ont parlé très vite à la presse sans avoir entendu toutes les parties  localement (Voir le site du journal LA CROIX du 21 mars 2019). 

Nous tenons à votre disposition tous les éléments du dossier et son historique.

La condamnation prononcée contre le CCFD-Terre solidaire crée un véritable scandale à Avignon.

Personne ne comprend qu’un Evêque puisse être si autoritaire et si peu évangélique. 

Nul doute que toute tentative d’expulsion commandée par l’Archevêque sans avoir trouvé de solution comparable à celle choisie par Monseigneur Pontier à Marseille, entrainera des réactions en chaîne qui attiseront le rejet d’une Eglise éloignée des réalités et cliveront encore plus le diocèse.

Depuis 17 ans  nous éprouvons les comportements d’un Archevêque qui génère des  conflits, manie les sanctions, déstabilise les personnes et les groupes. Nombre de personnes écœurées s’éloignent de l’Eglise. 

En 2015, nous avons rencontré Monseigneur Pontier, le Cardinal Vingt Trois et  le Nonce apostolique en leur apportant tous les éléments de ce que nous vivons dans le diocèse. 

Vous trouverez tous les exposés  de nos démarches sur notre site https://chretiens-en-vaucluse.com

  • Notre espérance se fonde sur l’assemblée plénière que vous allez tenir car vous serez en réunion  à Lourdes à partir du 1eravril 2019 

La réunion de tous les Evêques de France à Lourdes représente un moment privilégié pour mettre en commun les analyses, les projets, et –nous l’espérons- pour redonner un élan évangélique à chaque responsable de la vie de son diocèse.

Nous, laïcs, osons à cette occasion vous interpeller, pour vous redire combien nous nous sentons concernés par ce qui se joue dans cette rencontre. Membres avec vous du Peuple de Dieu, nous aussi, « fidèles » à notre baptême, nous sommes soucieux de porter l’Evangile dans le monde d’aujourd’hui. 

Aussi nous venons vous demander de considérer avec attention notre engagement , de nous écouter, et de vous souvenir, lorsque vous parlez de « dialogue » et de « médiation », d’ « unité de l’Eglise » et de « communion », que ces notions n’ont de sens que si elles sont portées en commun par les Evêques, les Prêtres et les Fidèles, et surtout : que si elles sont réellement fondées sur la recherche exigeante de la loi d’amour et de service du frère, qui reste pour notre Eglise la priorité des priorités.

Nous vous confions notre diocèse qui est en souffrance  pour que vous puissiez collégialement y réfléchir et agir  pour que la situation  se normalise.

Quant à nous, nous poursuivrons notre démarche en tentant de garder l’espoir  et serons toujours disposés pour venir vous exposer notre situation. 

Le mouvement « Chrétiens en Vaucluse »

PS : L’affaire de l’occupation des locaux appartenant au diocèse  par ROSMERTA fait l’objet d’une couverture par la presse. Nous vous mettons en copie un article de GOLIAS qui vient de paraître et qui fait état de la situation après une enquête très bien documentée.

Print Friendly, PDF & Email
Ce contenu a été publié dans Actualité générale, Les démarches de CEV auprès des autorités de l'Eglise, Les relations avec l’Eglise d'Avignon. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *