Lettre de Mgr Vingt Trois

Archevêché de Paris

Paris, le 10 novembre 2015

Chers amis,
Suite à notre rencontre et au dossier très complet que vous m’avez transmis, je peux vous partager les réflexions suivantes :

1 . Un certain nombre de difficultés particulières soulevées à travers les cas que vous m’avez indiqués relèvent des difficultés habituelles dans le gouvernement d’un diocèse.

2.Parallèlement à notre rencontre et à vos démarches, j’ai reçu un certain
nombre de courriers de diocésains d’Avignon dont certains avaient d’ailleurs
été précédés par des contacts directs avec vous. Sans nier les difficultés
évoquées, ils ne les analysent pas de la même façon que vous, ils ne semblent
pas considérer qu’elles aient la même gravité et conduisent à la même
hypothèse de solution.

3.Après l’épisode précédent, il m’apparait clairement que Mgr Jean-Pierre
Cattenoz a réellement infléchi sa manière d’agir dans sa façon d’exercer le
gouvernement du diocèse.

4.Après en avoir parlé avec le Préfet de la Congrégation pour les Evêques, il me
parait préférable d’investir vos forces et votre désir de servir l’Eglise dans
l’exercice de la mission plutôt que de viser au changement d’archevêque.
Vous me pardonnerez la netteté de mes réactions mais je pense être plus
honnête avec vous en vous disant les choses clairement qu’en vous laissant
espérer vainement des changements qui sont fort improbables.

Soyez assurés, cher amis3 de mes sentiments dévoués.
+ André cardinal VINGT-TROIS Archevêque de Paris

Chrétiens en Vaucluse
Copies : Son Excellence Mgr Luigi VENTURA, Nonce Apostolique
Son Excellence Mgr Georges PONTIER, archevêque de Marseille et Président de la Conférence des Evêques de France

Print Friendly, PDF & Email
Ce contenu a été publié dans Les démarches de CEV auprès des autorités de l'Eglise. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *