Nouveauté

Monseigneur CATTENOZ Archevêque d’Avignon sanctionne lourdement le CCFD-Terre solidaire de Vaucluse.

L’association ROSMERTA regroupant un collectifs d’associations occupe depuis le 21 décembre 2018 dans Avignon intra -muros des locaux libres appartenant au diocèse pour y accueillir 6 familles de migrants avec 8 enfants et une quinzaine de jeunes mineurs qui étaient à la rue. Cette occupation vient après plus d’une année de démarches diverses auprès des pouvoirs publics et  auprès de  l’Archevêque afin de travailler à une mise à disposition de locaux  dont ceux laissés libres et non occupés par le  diocèse. Sans succès.

Furieux de cette situation, Monseigneur Cattenoz vient de s’en prendre brutalement au CCFD-Terre Solidaire engagé dans l’accueil et l’accompagnement des migrants et qui a participé à  toute la démarche de Rosmerta depuis le début.

Soumis à une occupation d’un même type dans des locaux appartenant à l’Eglise de Marseille, Monseigneur Pontier conduit, lui, un accompagnement  de la situation avec l’humanité et le respect des personnes qui manquent totalement à Monseigneur Cattenoz.

Mgr Cattenoz se dit pressé de vendre les locaux ; les finances du diocèse semblent devoir être renflouées, alors que dans le même temps il fait construire à Sorgues, près d’Avignon, un séminaire de 13 millions d’euros, de surcroît pour le néo-catéchuménat.

« Chrétiens en Vaucluse » vient d’écrire aux plus hautes autorités de l’Eglise en France pour qu’elles interviennent.

Vous trouverez des éléments concernant l’affaire en rubrique «  actualité »     

Le mouvement  « Chrétiens en Vaucluse » est né de l’initiative de nombreux catholiques du Vaucluse qui ont réagi au fil des années au comportement personnel de l’Archevêque d’Avignon.

Celui-ci, depuis son arrivée à la tête du diocèse, il y a quinze ans,   a développé des formes de gouvernance autoritaires tant auprès des prêtres qu’auprès des laïcs et des mouvements créant un véritable état de souffrance.

Les sympathisants du mouvement ont pris diverses initiatives soit individuelles soit plus collectives : 1°/ Pour faire connaître aux autorités ecclésiastiques cet état de fait en demandant leur intervention afin que soit retrouvé un climat serein et que soit conduite une réelle pastorale à la hauteur des besoins de notre temps 2°/ Pour engager des actions de réflexions et de partage sur les différents thèmes qui concernent la vie dans le diocèse.

   

Sur ce site vous trouverez différents éléments concernant les actions récentes du mouvement « Chrétiens en Vaucluse », d’autres relatifs aux actions plus anciennes. Vous trouverez aussi  des éléments de réflexion et des liens qui pourront vous être utiles. Merci de nous faire part de vos réactions et de vos propres initiatives ou vécus.

Print Friendly, PDF & Email